Les îles Cuyo: petit archipel perdu au milieu de la mer de Sulu (Philippines)

Les îles Cuyo c’est un archipel de 45 petites îles situé dans la mer de Sulu, perdu entre Palawan et Panay. Elle font partie de l’archipel de Palawan, mais sont située à 18h de bateau de Puerto Princesa (ou 12h de Iloilo), ce qui en fait un petit paradis très reculé. Peu de touristes s’aventure jusqu’à la bas, et la grande majorité d’entre eux sont des kite surfeur. Cependant si tu es riche et tu as peu de temps, Il y a quand même un petit aéroport sur l’île où opère un vol de 9 places depuis/vers Puerto Princesa pour une centaine de CHF.

Cuyo est le meilleur site des Philippines pour le kite surf, il s’y déroule d’ailleurs un championnat international en mars (16 au 18 mars 2016). Mais ce petit paradis ravira aussi les non kite surfeur avec ses plages magnifiques, ses locaux adorables et sa nourriture super bon marché (l’endroit le moins cher que j’ai pu voir aux Philippines, le prix de la nourriture est vraiment ridiculement bas!).
Là bas pas de wifi disponible, le seul moyen de resté connecté est d’acheter une carte SIM locale de la compagnie SMART (Globe ne fonctionne pas à Cuyo) et d’être extrêmement patient ou alors d’attendre le milieu de la nuit ou ça marche un peu mieux.
Il n’y a non plus pas d’ATM à Cuyo, prends donc assez de cash avec toi.

Trajet Puerto Princesa – Cuyo

Il n’y a que 2 options de ferry depuis Puerto Princesa: soit un ferry qui va sur Coron, puis Manille ou soit un ferry qui va sur Iloilo. Ça me dit absolument pas de retourner vers Manille (qui soit dit en passant est une ville affreuse et pas très sûre), je choisi l’autre option, Iloilo qui est une ville sur l’île de Panay, dans les Visayas. Parfait, sauf que… 28h de bateau et je dois attendre 4 jours à Puerto Princesa le ferry qui ne part que 2x par semaine, un ferry avec la compagnie Milagrossa et un ferry avec la compagnie Montenegro (lundi à 18h). OK, j’achète quand même mon ticket (le bureau des tickets se situe proche du port de Puerto Princesa), les vols étant hors de prix pour me petits budgets de backpackeuse. C’est seulement après avoir acheter mon ticket que j’apprends que le ferry fait une halte à mi-chemin aux îles Cuyo. Parfait, couper les 28h de trajet en deux ne fera pas de mal et d’après les photos que j’ai pu voir sur internet, ces fameuses îles me donne plutôt envie d’aller y faire un tour. Grâce à mes nouveaux amis à Puerto Princesa, j’arrive même à ce que l’on me rembourse une partie de la différence de tarif entre les 2 destinations.

Montenegro ferry Puerto Princesa CuyoC’est parti pour 18h de bateau jusqu’à Cuyo. Comme ça, ça parait énorme mais franchement ces trajets en bateau je trouve qu’ils passent vite, tu te ballade , boit quelques bières, lit un peu, discute avec les gens et dors un peu et tu est déjà arrivé. J’aime voyager par bateau, en plus tu économise une nuit d’hostel ;-). Je choisi en général la classe « touristes », il y a l’air conditionné (ce qui est un point négatif car du coup ça caille) mais généralement cette classe n’est qu’à moitié pleine, du coup c’est plus tranquille. Et la différences de prix n’est que de quelques francs, donc je m’offre ce petit « confort ».

Mis a part les énormes cafards morts baignant dans la couche de pisse du sol des toilettes et l’énorme rat qui m’a fait sursauter en chemin de retour de mon expédition pipi nocturne, tout va bien ^^

A 21h tout le monde dort déjà , dans un froid polaire de la clim’ avec avec la lumière aveuglante des néons. M’ennuyant un peu et n’arrivant pas à dormir, je retourne à l’endroit où j’ai vu le rat et patiente là à observer un peu. J’ai trouvé leur cachette, un trou dans le bord du bateau où vit en faite toute une (nombreuse) famille de ces charmantes bestioles. Ça n’arrête pas de sortir du fameux trou. Je m’occupe comme je peux en improvisant un petit défi personnel: une petite session photo, ce qui est très dur, elles sont super rapides ces bestioles. Bref après avoir fais mon moment de délire solitaire je repars à ma couchette pour une courte nuit de sommeil entre ronflements et bébés qui hurlent.

A midi le lendemain, après 18h de bateau,  j’arrive enfin au port de Cuyo. Le « spectacle » est magique: une eau turquoise à perte de vue et une longue langue de sable blanc. Je suis au paradis 🙂

DSC_0367DSC_0362

Que faire à Cuyo?

IMG_20160222_113501

  • T’essayer au kite surf: C’est THE activité de l’île. Donc c’est l’occasion ou jamais d’essayer 😉 Tu peux prendre des cours (matériel inclus) pour 1500 PHP, 31 CHF l’heure. Et si tu sais déjà en faire et que tu n’a pas pris ton équipement avec toi, tu pourras toujours louer du matos sur place.

DSC_0394

  • Profiter de la plage: la plage de Capusan qui borde la « ville » de Cuyo est juste magnifique, sable blanc et eau turquoise. L’eau est très peu profonde sur des centaines de mètres, donc pas forcément idéal si tu veux nager.
DSC_0369
Capusan Beach
  • Louer un scooter et partir à la découverte de l’île: la location de scooter à la journée coûte de 250 à 400 PHP, 5.20 à 8.30 CHF suivant l’endroit où tu le loues. La petitesse de l’île se prête parfaitement à un tour sur la journée. Ne manque surtout pas de t’arrêter à Victoria Beach (une jolie plage qui se prête également au kite surf) et surtout Coco Verde Beach qui à mon goût est la plus belle. Tu te sentiras vraiment tel un Robinson Crusoé sur cette plage absolument déserte.
DSC_0412
Coco Verde Beach
DSC_0388
Victoria Beach
  • Gouter les noix de cajou: c’est la spécialité de l’île et accompagnera parfaitement ta bière à l’apéro 😉

DSC_0373

Où dormir à Cuyo?

  • Nikki’s pension : tel: +63 915 386 5201. Chambre simple fan à 350 PHP, 7.30 CHF, chambre double fan à 450 PHP, 9.40 CHF avec salle de bain partagée. Ils ont également des chambre avec aircon. Elle est situé en front de mer. La famille qui tient l’établissement est juste adorable.

Où manger à Cuyo?

Il y a une multitude de « canteen » à Cuyo où tu pourras manger pour moins d’1 CHF, il te suffit de regarder dans les espèces de plats déjà préparer et de choisir ce qui t’inspires 😉

  • Heidi, au marché: cette adorable petite dame que tu trouveras au marché te cuisinera de délicieux plats. Elle a un grill, pour quelques pesos tu peux également acheter ton poisson (ou n’importe) au marché et lui demander de te le préparer (environ 1CHF le kilo de poisson ou 2.50 CHF le kilo de calamar). Tu attends ensuite en buvant ta bière sur les tables en front de mer qu’elle te l’apporte. Le dernier jour je l’ai vu préparer un gigantesque homard grillé avec sa petite sauce (accompagné de purée de patate et légumes) pour 300 PHP, 6.20 CHF.
  • Petit barbecue en front de mer: Diverses succulentes brochettes pour vraiment pas cher (6 PHP, 0.10 CHF la brochette de porc avec sa bonne petite sauce). Ils ont également des « Balut » (15 PHP, 0.30 CHF), les oeufs déjà fécondés, quelque chose que tu dois absolument testé si tu es aux Philippines ;-). Ce n’est pas si mauvais que ça en a l’air, il faut juste passer la phase psychologique. 😛
  • Nikki’s fastfood: servent des plats locaux déjà préparé mais ont aussi un carte avec des plats délicieux, de loin les plus « cher » de Cuyo (120-150 PHP, 2.50-3.10 CHF).
  • Shalom: batîment rose situé sur Rizal street, pas loin de la station service. Il faut s’y rendre le matin ou en fin de matinée car tout part très vite. Bonne nourriture locale, ses spaghettis carbo sont pas mauvais du tout (50PHP, 1CHF). Hamburger et cheeseburger pour 18/25 PHP (0.35-0.50 CHF). Shake de mangue ou noix de coco pour 20 PHP, 0.40 CHF)
  • Patrick’s: cette « canteen » est réputée notamment pour servir des excellentes soupes. Spaghettis bolo ou pizza pour 35 PHP, 0.70 CHF.

Que faire le soir à Cuyo?

DSC_0382

  • Profiter du front de mer en face de Nikki’s pension: dès le coucher du soleil c’est le rendez-vous des touristes et des locaux. Tu pourras donc admirer le coucher du soleil, une bière à la main en discutant avec tes nouveaux amis (les tables en face de Nikki’s pension c’est l’endroit où te rendre le soir pour rencontrer du monde). Puis commander ton souper et le savourer toujours en front de mer, puis continuer à boire quelques bières (ou bouteilles de Tanduay, le rhum local) en discutant. 30 PHP, 0.60 CHF la bière, 95 PHP, 2 CHF la grande bouteille de rhum!!

IMG_20160218_221832

  • Nikki’s karaoké: pour chanter avec les locaux, en fin de soirée, après quelques bouteilles de rhum. Un grand choix de chanson en anglais. Bonne soirée garantie.

 

J’ai passé une semaine dans ce petit paradis et c’est vraiment un endroit où j’aurais pu m’attarder bien bien plus longtemps, une vrai déchirure de partir de là-bas. J’ai fait « l’erreur » d’acheter mon ticket de bateau le matin pour le soir même,et déjà l’après-midi je regrettais déjà mon choix, finalement je serai bien restée encore jusqu’au prochain bateau! C’est un endroit où je pourrai y retourner sans hésiter: la vie y est si douce et bon marché, juste le nombre parfait de touristes et les locaux sont tellement gentils.

La suite c’est par ici: Plonger avec les requins renards à Malapascua (ou pas..)

 

Une réflexion sur “Les îles Cuyo: petit archipel perdu au milieu de la mer de Sulu (Philippines)

  1. Merci pour ce post très intéressant.
    Je retourne aux php le mois prochain, et étant amateur de kitesurf, je pense que j’irai faire un petit tour là bas.

    merci pour ces bon plans.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s