Croisière 4J/3N de Lombok à Flores (ou comment tester ses limites)

Quand tu entends le mot « croisière », tu t’imagines la petite ballade tranquille en bateau dans des eaux turquoises. Détrompes-toi cette croisière n’a rien d’une petite ballade tranquille.

Déjà rien qu’en lisant les commentaires d’autres voyageurs sur internet, tu te dis « oulala dans quoi je m’embarque». Sois prévenu, cette croisière n’est pas faite pour tout le monde, tu auras besoin d’un certain capital de résistance et d’adaptation à un confort 0 : une bouffe vraiment mouaif mouaif, pas de douche pendant 4 jours (le sel ça gratte !), des vagues à faire vomir un bœuf (je viens de l’inventer celle-là :P)…

Le mieux c’est de s’attendre au pire pour ne pas être déçu 😉

La croisière part du port de Bangsal sur Lombok (à l’ouest de l’île) chaque lundi, mercredi et samedi. Le prix « normal » est de 1’750’000 IDR, 116 CHF, pour dormir sur le pont ou 2’500’000 IDR, 166 CHF en cabine. Tu peux facilement l’obtenir pour 1’500’000 IDR, 100 CHF (pont) et 2’200’000, 146 CHF (cabine).

Le prix inclus 3 repas par jour, 6 bouteilles d’eau d’1,5L, l’entrée au parc national de Komodo et thé et café à volonté (fait avec de l’eau salée, 1 tasse m’a suffi à ne plus y retoucher !)

option
option « pont »
option
option « cabine »

J’ai choisi l’option cabine, je me suis dit un minimum de confort ne sera pas de trop.

Voici le programme :

IMG_20151003_101421

*Bienvenu à bord de la croisière de l’extrême*

Jour 1

8h30 pick-up (inclus dans le prix) à ma guesthouse à Senggigi. Environ 40 minutes de trajet en minibus jusqu’à un café au port de Bengsal.

Première surprise au moment du check-in dans ce café, j’avais réservé ma croisière avec une agence qui s’appelle « Wanua », alors que là, je vais voyager avec « Komodo adventures ». On me dit que c’est « same, same », bon ben je verrai, en même temps je n’ai pas trop le choix.

Deuxième surprise (et oui une surprise n’arrive jamais seule), la croisière que j’avais réservé devait durer 4 jours/4nuits, alors que celle-ci ne dure que 3 nuits. On me dit que la dernière nuit en arrivant à Labuan Bajo à Flores, en fait, on peut rester dormir sur le bateau à quai.

On nous propose une liste de boissons et snacks à commander à l’avance pour le bateau.

Puis commence une longue attente de 3h de temps avant d’embarquer sur le bateau. Ils ont tout compris ces indonésiens, 3h dans un café, bah tu finis par commander quelque chose à boire.

Vers midi, enfin on prend nos quartiers sur le bateau. J’occupe ma cabine avec Anaïs, une francaise rencontrée le soir d’avant sur Lombok. Le lit est plutôt grand, on a un espace pour mettre nos backpacks (les autres ont leur affaires dans la soute) et même 3 prises électriques (mais non il ne fallait pas rêver, elle ne fonctionnent pas !). Nous sommes les 2 seules à dormir en cabine, nos 22 compagnons d’infortune dorment entasser sur le pont.

Le fameux 5* star hôtel
Le fameux 5* star hôtel

DSC_1305 DSC_1302 DSC_1303

Il y a une toilette à l’arrière du bateau pour tout le monde… et pas de douche (pas d’eau douce, mis à part nos bouteilles d’eau minérales). On va tout partager ces 4 jours, pour le meilleur et pour le pire ^^

Ça y est le bateau démarre. Il y a des grosses vagues, le bateau tangue énormément. Tout le monde va très vite s’allonger, le calvaire commence ! Vont suivre 6 longues heures de supplices! Je me demande si le bateau peut se retourner tellement il tangue. C’est une lutte acharnée contre soi-même.. est-ce que j’arrive à me lever pour aller vomir, ou… pas ? Je me sens tellement mal.

En plus le moteur se situe exactement sous mon oreiller, au niveau du nombres de décibels, je crois que j’ai gagné le gros lot une nouvelle fois.

Après 6h de calvaire, le moteur s’arrête enfin, pause souper à Sugian Bay. Ouf ! Enfin du calme ! Tout le monde se retrouve sur le pont et échange ses premières impressions. On est blanc, livide, et on a tous le même discours «  impossible de tenir 4 jours comme ça » « je m’en fous ils nous déposent n’importent où, mais je veux descendre de ce bateau, je ne veux pas être remboursé, je veux juste sortir de là ! » « j’aurais jamais du commandé de bières, je ne pourrais jamais en boire une »…

Le repas c’est riz, espèce de petites galettes de soja absolument infectes et chou sauté… le menu de ces 4 prochains jours. Des fois il y a une petite variante avec des nouilles et des espèces de légumes verts qui ressemble à des épinards. Mais le goût est toujours le même, vraiment pas terrible du tout. Les portions sont limites, limites, tout le monde se rue sur la nourriture. Je m’attends à avoir du poisson au moins une fois, mais non, nos membres de l’équipage ne doivent pas être de bon pêcheurs.

IMG_20151005_185616

Après le souper c’est reparti pour 11h de navigation de nuit. Nuit agitée !

Jour 2

DSCN0370Réveil vers 6h du matin, quand le bateau arrête enfin son moteur. Petit déj’ puis pause sur Moyo Island pour aller voir une cascade (10 minutes de marche). On reprend le bateau, dinner à 10h30 ( !!) et ensuite pause sur Satonda Island, le snorkelling y est magnifique, un vrai aquarium !

DSCN0394 DSCN0391 DSCN0390 DSCN0388 DSCN0397 DSCN0383

Puis c’est reparti pour une longue longue attente sur cette île. Il y a beaucoup de vent et du coup des grosses vagues (encore !), le capitaine préfère attendre que la situation se calme un peu pour pouvoir repartir. Bon bah on va pouvoir commencer à entamer nos stocks de bières en attendant le départ. Ça y est je pense qu’on va rester coincé là, c’est plus 4 jours de croisière qu’on va faire mais 1 semaine au rythme où l’on avance.

DSCN0376 DSCN0375

Nous avons finalement levé l’ancre vers 20h30. C’est reparti pour un peu plus de 17h non-stop de navigation.

DSC_1345

Jour 3

Arrivée vers 14h30 à Laba Island. Après une marche d’environ 1h, arrivée à un point de vue (vue vraiment top !!).

DSCN0410 DSCN0416

Le capitaine nous dit qu’un plongeur est porté disparu depuis hier dans la baie et que si nous trouvons son corps il y a une récompense d’un million de dollars :/

DSCN0423Nous sommes déjà bien en retard sur notre programme à cause de la longue pause forcée de la veille, nous nous dépêchons car personne ne veux louper l’arrêt suivant, le Manta Point. Le Manta Point comme son nom l’indique, c’est là où l’on peut voir des raies mantas. Mais la nature c’est la nature, il n’y a bien sûr pas de garantie d’en voir. Le bateau avance lentement, tout le monde se tient prêt à sauter à l’eau avec son masque et son tuba. Soudain, ça s’agite, on voit 2-3 ailes de raies à la surface de l’eau à quelques mètres du bateau. Signal « jump » du capitaine et on se rue tous à l’eau. Et là, c’est un spectacle magique qui s’offre à nous : une petite dizaine de raies mantas nous passent juste en dessous, puis font demi tour et nous arrivent droit dessus, elles nous tournent autour, c’est juste wooooow ! Elles nous frôlent. Tout le monde est subjugué par le spectacle, c’est la surexcitation, on se sent chanceux! On insiste pour refaire un deuxième stop, on re-saute à l’eau et là un spectacle tout aussi magnifique, les raies dansent entres elles. C’est pour moi de loin le moment le plus fort de la croisière !!

https://www.youtube.com/embed/l2UrYei4a7M« >

https://www.youtube.com/embed/H4eNgoc8ESc« >

Il est déjà tard le soleil est presque couché quand nous nous arrêtons à Red Beach, le spectacle du sable rouge n’est pas aussi beau que cela aurait pu l’être plus tôt dans la journée.

« Red beach »

Jour 4

Aujourd’hui c’est le jour des varans de Komodo, arrêt sur l’ile de Rinca pour un petit trek d’environ 2h avec des rangers (environ 1 ranger pour 5 personnes).

DSC_1369

Le varan de Komodo c’est un animal relativement dangereux, une simple morsure peut être mortelle tellement ils ont de bactéries dans leur salive. Les varans sont attirés par l’odeur du sang et peuvent sentir jusqu’à 5km. Laisses les filles qui ont leurs règles passer devant hahaha 😉

DSC_1403 DSC_1395 DSC_1392 DSC_1374

Puis pause snorkelling, bronzette et relaxation dans un magnifique lagon.

DSC_1406 DSC_1410 DSCN0485 DSCN0481 DSCN0477 DSCN0473 DSCN0471 DSCN0459 DSCN0455 DSCN0450 DSCN0442

Arrivée dans l’après-midi à Labuan Bajo sur l’île de Flores, quelques kamikazes choisissent de passer la dernière nuit sur le bateau, je n’en fais pas partie. L’appel de la douche après 4 jours est trop fort !

Nous faisons un dernier souper tous ensemble histoire de fêter notre retour vivant sur la terre ferme. Pizzaaaaa ❤ Quel plaisir de pouvoir remanger du fromage. Les pizzas du restos « Made in Italy » à Labuan Bajo sont excellent si jamais 😉

Notre petite équipe se quitte (heureux d’avoir fait cette croisière, mais sans aucune envie de la refaire) chacun poursuivant sa route dans diverses directions. Pour ma part, je vais explorer l’île de Flores. DSC_1340

La suite c’est par ici: https://sophietraveltheworld.wordpress.com/2015/10/14/lile-de-flores-loin-du-tourisme-de-masse/

2 réflexions sur “Croisière 4J/3N de Lombok à Flores (ou comment tester ses limites)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s